« Faire découvrir notre territoire différemment »

You are here

Alors que la saison touristique estivale démarre bientôt, focus sur deux commerces phares de notre territoire, À l’ombre de l’olivier (La Tour d’Aigues) et La Fenière (Cadenet). Un moyen d’en savoir davantage sur le parcours de ces entrepreneurs, mais aussi de recueillir la vision de leur travail et du tourisme local.  
« Je suis parti d’une feuille blanche. Et ma passion pour la cuisine a fait le reste », avoue Jean-Claude Doglioti, créateur et gérant de la boutique renommée « À l’ombre de l’olivier ». Après avoir travaillé en marketing dans l’univers de la moto, l’homme cherche à se reconvertir et travaille autour d’un concept : tout ce qui tourne autour de l’olivier, que ce soit la gastronomie, la savonnerie, le cosmétique ou encore les accessoires. Un thème s’ajoute à cette initiative : « je voulais avant tout mettre le patrimoine provençal et les artisans locaux en valeur. Ce qui est important c’est le partage de cet univers, expliquer l’histoire des produits et faire connaître ce savoir-faire. Une transmission patrimoniale en quelque sorte. »
Cette transmission, la maison familiale hôtel-restaurant La Fenière la cultive depuis 42 ans, date de sa création. Fille de Reine Sammut, une des premières femmes chefs étoilés de France, Nadia, petite dernière de cette famille de gastronomes se définit comme « une militante du terroir ». Un militantisme lié à son héritage familial qu’elle revendique et teinte de sa propre sensibilité. Pour Nadia, La Fenière est aujourd’hui « le porte drapeau d’un engagement régional et d’un tourisme rural (…) Quand on est très impliqué dans sa région, on a envie de la protéger, d’amener les gens à avoir une vision positive, et en même temps d’être acteur du changement sur son propre territoire. »
Installée depuis 2007, la boutique de Jean-Claude Doglioti propose une approche épicurienne de qualité pour les gourmets gourmands. Venant d’une famille provençale amoureuse de la région, il est bien placé pour aborder le tourisme local. Pour lui, « on a ici un tourisme attaché à la qualité, à la recherche du vrai. Je pense que ma boutique s’inscrit dans cette démarche. » Sa saison est plus importante de mai à octobre mais ne connaît pas forcément une grosse progression l’été. Comme son commerce jouit d’une certaine renommée, l’activité est lissée sur l’année. Les stocks sont prêts et la communication via le site Internet ou encore l’office du tourisme a été bien pensée. Les clients du coin, comme les touristes belges, allemands ou canadiens peuvent arriver.
« Moi j’essaie plutôt de désaisonnaliser mon activité, lance Nadia. Comme on vit avec les aléas climatiques, ou même politiques, le but c’est que mon activité soit concentrée sur l’année et que je permette aux gens de découvrir notre région à d’autres moments, et avec des valeurs ». Rappelons que la chef de 37 ans travaille avec des farines locales et œuvre dans le seul établissement au monde étoilé et sans gluten. Une aura qui lui donne l’occasion de donner des cours de cuisine à l’étranger et d’amener cette ruralité et ces valeurs dans des assiettes lointaines. « Je suis aussi en train de créer un centre de recherche et de formation culinaire, agricole et de santé, où j’essaie de faire comprendre ce que l’on mange et pourquoi. C’est un moyen de faire découvrir notre territoire différemment. » Le militantisme de la jeune femme dépasse donc les frontières de la cuisine, tout en conservant ses racines locale.
Concernant l’évolution du tourisme local, monsieur Doglioti affirme qu’il « a bien évolué avec le développement qualitatif de l’offre des chambres d’hôtes. Ça répond à cette quête de valeurs patrimoniale des clients. » Nadia Sammut confirme ce sentiment et ajoute : « je trouve aussi qu’il y a des supports de communication et des initiatives de plus en plus intéressants. En plus, les réseaux sociaux nous permettent de suivre des univers qui peuvent tenter les gens et les faire venir dans notre ruralité, dans notre art de vivre.  Moi-même, j’ai découvert plein de choses récemment. »