« Contribuer au dynamisme économique du territoire »

You are here

« Contribuer au dynamisme économique du territoire »

Dernièrement, l’équipe de COTELUB a eu le plaisir d’être rejoint par Margot Techec, chargée de mission au développement économique, ainsi que par le maire de Beaumont de Pertuis Jacques Natta, vice-président du développement économique. L’occasion d’en savoir plus sur leurs parcours et leurs objectifs. Interview croisée.

Tout d’abord, peut-on en savoir plus sur vous ?
Jacques Natta : J’ai 70 ans, je suis Marseillais. Plus jeune, j’ai créé mon entreprise qui a perduré pendant plus de 40 ans. Je suis Maire de la commune de Beaumont-de-Pertuis depuis 2014. J’ai effectué précédemment un premier mandat en tant que conseiller municipal, un second en tant qu’adjoint à Beaumont. Auparavant, j’ai aussi été élu conseiller à Cabriès -Calas (Bouches-du-Rhône).
Margot Techec : J’ai 24 ans. J’ai grandi dans les Bouches du Rhône, entre Miramas et Salon de Provence. J’ai fait ensuite un master en géographie économique, ainsi qu’un master à Sciences Po Aix, en action publique territorialisée.

Selon vous, quels adjectifs vous définissent ? 
JN : Je suis un homme engagé pour ma commune et mon intercommunalité, attentif aux autres.
MT : Je pense être une jeune femme dynamique, volontaire, et curieuse.

Quand et comment vous avez rejoint COTELUB? Que cela représente-t-il pour vous?
JN : J’ai rejoint COTELUB en tant qu’adjoint au maire, durant le mandat précédent. Mon élection en tant que maire m’a conduit à intensifier mon engagement au sein de l’intercommunalité. Je souhaitais m’impliquer davantage, et la vice-présidence au développement économique correspondait plus à mon profil. Cet engagement illustre mon désir d’être au service des citoyens et de l’intérêt communautaire.
MT : J’ai rejoint COTELUB au 1er aout 2016. Ça représente pour moi une véritable opportunité professionnelle. Ca me permet de mener des actions par et pour les territoires, afin de favoriser les sources de dynamisme économique endogène, qui sont à mes yeux les plus porteuses et qui correspondent le plus à mes convictions.

Avez-vous un lien particulier avec ce territoire? Pourquoi vous l'aimez?
JN : Je suis tombé amoureux du sud Luberon il y a 16 ans, et tout spécialement de mon village de Beaumont-de-Pertuis. J’ai choisi de m’y installer pour son cadre de vie privilégié, son aspect authentique. J’y ai découvert un havre de paix.
MT : COTELUB est un territoire qui m’a tout de suite attirée par sa richesse et ses potentialités, tant culturelles, qu’économiques.

Quelles seront vos principales missions et objectifs?
JN : Mes principales missions consistent à contribuer au dynamisme économique du territoire, en regroupant et organisant les forces et volontés des élus.
MT : Mes principales missions, avec M. Natta, sont de faire un état des lieux économiques du territoire. Une forme de diagnostic économique territorial, pour dans un second temps, définir des axes prioritaires d’actions. Plusieurs objectifs se dessinent d’ores et déjà, comme le soutien aux TPE, les évolutions de la compétence développement économique liées à la loi NOTRE, par exemple.

Concrètement quelles sont vos actions sur le terrain?
JN : Dans un premier temps, nous procédons à un état des lieux des envies, besoins et perspectives des maires. Des pistes d’actions se dessinent déjà. La valorisation des produits du terroir et l’économie locale compteront parmi nos actions immédiates.
MT : Nous avons pour le moment organisé avec Jacques Natta des rencontres avec l’ensemble des maires du territoire. Au quotidien, mes missions consistent également à rencontrer les porteurs de projets du territoire, ainsi que l’ensemble des acteurs du développement économique.

Qu'est ce qu'on peut vous souhaiter pour la suite?
JN : Que nos objectifs puissent être atteints, pour le bien-être de nos concitoyens.
MT : L’aboutissement de beaux projets d’entreprises sur le territoire !