Une formation pour accompagner les enfants pendant un conte

You are here

Une formation pour accompagner les enfants pendant un conte

La conteuse Monique Bertrand a proposé une formation en septembre au Relais Assistante Maternelle (RAM) de Villelaure, ayant pour thème « Comment accompagner un enfant pendant un conte ».  Une initiative qui s’est faite à la demande et en collaboration avec Cotelub. Partons à la rencontre de cette artiste, afin de mieux saisir les enjeux de ce qu’elle appelle une « causerie. »

Tout d’abord, pouvons-nous en savoir plus sur vous ?
Je suis une artiste d’une cinquantaine d’années originaire de l’est de la France. Je suis conteuse depuis plus de 20 ans et je travaille en collaboration avec Cotelub depuis 4-5 ans. Je réalise régulièrement des spectacles « de poche », comme des spectacles plus grands.

Comment est née cette idée de formation et comment se déroule-t-elle ?
C’est Sophie Bremond,  la coordinatrice Relais Parents Assistante maternelle (RPAM) de Cotelub, qui est à la base de ce projet. Ensuite, à travers mon expérience d’artiste, je me suis questionnée. D’abord,  qu’est ce que représente ce spectacle vivant pour les petits (0-3 ans) ? Ensuite, ils ne viennent jamais seuls ces enfants. Alors, comment réagissent les gens qui les accompagnent ? Il faudrait peut être une école des accompagnants, car on ne sait pas toujours comment réagir… Nous allons donc échanger pendant 2-3 heures avec des assistantes maternelles et d’autres personnels du secteur de la petite enfance.

Quel est le type de comportement des accompagnants en général ?
Il y a plusieurs formes d’investissement. Parfois, ils essaient de « téléguider » l’écoute de l’enfant, alors qu’il faut le laisser faire son petit chemin. Ils essaient aussi de partager. C’est bien car l’enfant ne veut pas vivre l’émotion seul. Il a besoin de partager ce « pestacle » comme ils disent, avec un grand.   

Quelle attitude adopter ?
Il faut donner la main aux enfants. Les enfants sont dans le vécu. Ils s’immergent dans le conte et le vivent, sans mettre de mots. Il est donc très important d’être dans le partage. Ca crée en plus de la complicité. Enfin, je dirais aux adultes de venir savourer le spectacle autant que les enfants, et se mettre en position d’écoute comme eux. Il n’y a pas d’âge pour ça.

INFOS
Formation le 22 septembre au Relais Assistante Maternelle (RAM) de Villelaure à 19H30.

 

image contenu: