Le Transfo se dote d'une web radio... et d'un animateur !

You are here

Le Transfo se dote d'une web radio... et d'un animateur !

Présentée lors de la Journée des associations le 3 septembre dernier et installée dans les locaux du Transfo, cette web radio recherche des jeunes reporters pour faire vivre l’information locale. Ce media vient compléter l'offre de supports de communication proposée par Cotelub.

Depuis septembre, à partir de 14h dans le studio du Transfo à la Tour d'Aigues, Hendrix Bouchez propose une formation « Radio », afin d’apprendre le métier. L’occasion d’en savoir plus sur cet animateur de 26 ans, repéré par la Mission Locale.

« Même si t’es pas forcément attiré par la radio, viens ! Tu peux parler de ce que tu veux. C’est toi qui choisis ». Voilà ce qu’aimerait dire Hendrix aux personnes qui hésitent encore à venir à sa formation. Plutôt intéressé au départ par les jeux vidéo, le cinéma ou la musique (son prénom fait d’ailleurs référence au célèbre musicien), il est arrivé ici « par hasard », comme il s’amuse à dire. 

Par hasard ? Pas tout à fait. Suivi de près par la Mission Locale et bénéficiant de « La Garantie Jeune », on lui propose d’effectuer un service civique à la Radio Des Sorgues (RDS). « Je n’avais aucune expérience mais l’ambiance était bonne. J’ai tout de suite aimé le fait d’être libre, de créer mon propre contenu », se souvient-il. De l’interview au montage, en passant par la chronique, tout l’intéresse.

Un an plus tard, le voilà aux manettes de cette nouvelle formation. Au programme chaque mercredi après-midi : présentation et utilisation du matériel, montage et conseils en tous genres. « Le but est de rendre autonome les associations, et qu’elles soient capables ensuite de monter et diffuser leurs propres sujets », précise Hendrix. Un des autres objectifs, plus global, est évidemment de créer du liant entre les communes. Quoiqu’il se passe, l’animateur sera présent et motivé. « J’attends que les gens viennent spontanément. Si c’est le cas, on aura réussi. »

Mais de quoi cette émission va-t-elle parler ? Il y aura quelques axes directeurs, comme les événements du weekend, les initiatives locales et la découverte de groupes musicaux locaux. Pour le reste, « si quelqu’un arrive avec un reportage de 45 minutes sur un sujet qui lui plaît… on s’adaptera », lance-t-il en souriant.

INFOS
La diffusion se fait sur le site de Cotelub et sur le site de la Radio des Sorgues :
http://www.cotelub.fr/
http://www.radiodessorgues.com/