Nuisances sonores dans le Parc du Luberon

You are here

_________________________________________________________________
Dernière actualité : La Provence du 20/08/2015
"Ciel du Luberon : moins d'avion mais..." (coupure presse ci-dessous)

Les nuisances aériennes s’installent avec force et persévérance dans le Sud-Luberon

Les avions de loisirs, des avions d’affaires, les avions de l’école de l’air militaire de Salon de Provence, des hélicoptères d’école ou privés de tout genre apportent au quotidien leur lot de nuisances.
Dans un Parc Naturel dans lequel il n’existe aucune législation, protectrice de cet espace de vie exceptionnel, « réserve de biosphère » reconnue par l’Unesco, Natura 2000 et avec des zones « nature et silence ». Un Parc qui se veut être une référence, devenu un simple terrain de jeu sans contrôle ni loi.
Ne nous laissons pas faire, défendons nos emplois touristiques, notre cadre de vie et notre santé. Rejoignez le mouvement avec l’Association et les 80 élus (maires et conseillers municipaux, députés et conseillers départementaux) qui ont signé la pétition et agissent pour ce dossier.

Signez la pétition sur www.parcluberon.fr.
Exprimez votre mécontentement et votre soutien à  stopavions@adecna-sl.fr
ou par courrier (boites postales disponibles en Mairie de La Tour d’Aigues ou de Villelaure).

ADECNA Sud-Luberon
Association de Défense Contre les Nuisances Aériennes dans le Sud-Luberon
www.adecna-sl.fr tel/rep 09.72.30.50.91

_____________________________________________________________________________________

2014
Contre les nuisances sonores dans le Parc Naturel du Luberon

Les élus de Villelaure se mobilisent Contre les Nuisances Sonores Aeriennes . Communiqué de M. TISI 1er adjoint

"Chers Signataires de la pétition "Contre les nuisances sonores dans le Parc Naturel Régional du Luberon,

Depuis bientôt 2 ans, je me mobilise contre ces nuisances qui gâchent la vie de milliers d'habitants et touristes dans le sud du Parc du Luberon.
Mon équipe et moi avons rencontré tous les élus qui ont bien voulu nous recevoir, et  nous continuerons à le faire pour ceux qui n'en ont pas encore eu le temps. Nous sommes à leur disposition, et nous diffuserons à travers notre site leurs actions, ainsi que leur communiqués s' ils le souhaitent .

Aux cotés de Monsieur Jean Louis Robert, Maire de Villelaure, et premier Maire signataire de notre pétition, Monsieur Georges Tisi 1er adjoint, signataire de la pétition, et représentant pour les habitants des communes de COTELUB auprès du groupe de travail au Parc du Luberon, a accepté, à notre demande, d' informer la population sur ce dossier.  Comme promis nous relayons dans l’intégralité son communiqué que vous pouvez retrouver sur www.parcluberon.fr "

Voici le Communiqué de M. Tisi 1er adjoint à Villelaure dans son intégralité

"La municipalité de Villelaure, Les autorités du Parc Régional Naturel du Luberon et celles de la communauté des communes (COTELUB) réagissent ensemble pour qu’une solution soit trouvée au problème des nuisances sonores aériennes engendrées par le survol des avions militaires et civils.

Historique :

Avant les élections j’ai été personnellement avec un autre élu à l’école de l’Air de Salon de Provence pour dire la colère et l’exaspération des habitants des 14 communes qui subissent ces nuisances à longueur de journée, pour leur dire aussi que le bruit de leurs avions faisait fuir les touristes cette fuite a un impact économique catastrophique pour notre région.

Après cet entretien et une relative accalmie, les nuisances ont repris de plus belles, j’ai donc voté au nom de notre commune et en qualité de délégué au Parc une motion de plainte adressée au Ministre de la Défense.

Concernant la communauté des communes dont je suis vice-président nous avons également voté une motion de plainte contre les nuisances sonores aériennes et nous l’avons adressé aux plus hautes autorités.

Dernièrement Monsieur Jean-Louis JOSEPH Président du Parc du Luberon a reçu à Apt les officiers de Salon de Provence. Ces derniers ont promis d’étudier la possibilité d’équilibrer et de réduire les périodes d’occupation des axes, d’en créer d’autres ailleurs. Une autre réunion aura lieu en septembre pour faire le bilan de ces nouvelles mesures.

Une plainte sera aussi adressée aux autorités de l’Aviation civile, car les avions d’aéroclub évoluent également et souvent au dessus de notre village.

Comme vous pouvez le constater nous avons pris ce problème très au sérieux et Monsieur Jean-Louis ROBERT Maire de Villelaure va adresser une lettre de protestation aux différents Ministres concernés, Economie, Défense, Environnement et Tourisme.

Enfin s’il le faut nous organiserons une manifestation médiatique sur la voie publique.

Cordialement

Georges TISI 1er Adjoint Mairie de Villelaure"

www.parcluberon.fr

Signez la Pétition Contre les nuisances sonores dans le Parc du Luberon.
Transférez cet émail à tous vos contacts et aidez nous à protéger cet espace de vie exceptionnel sur www.parcluberon.fr

________________________________________________________________________________ 

 

Depuis le 4 septembre 2013, une pétition a été ouverte (petition24) qu'on peut trouver à cette adresse www.parcluberon.fr.

Au conseil communautaire du 26 juin 2014, la motion suivante  a été votée :

  • MOTION
    • Le Sud Luberon et le territoire de « Cotelub » sont devenus les lieux d’exercices privilégiés d’aéronefs militaires venus de la base de Salon de Provence. Aujourd’hui,  de manière répété et systématique notre ciel est pris d’assaut. Nous comprenons la nécessité pour les élèves pilotes de s’exercer mais pourquoi cette obstination à concentrer ces exercices sur notre territoire.
    • Pour nous élus :
      1. Ah quoi bon investir beaucoup d’argent public pour acquérir des sites naturels pour les préserver, les aménager et renforcer leur vocation touristique.
      2. Ah quoi bon avoir adhéré à la charte du Parc Naturel Régional du Luberon, dont l’un des premier objectif est la défense de notre patrimoine environnemental, esthétique et paysager.
      3. Ah quoi bon exiger et prescrire des contraintes d’aménagement aux habitants de nos villages pour au quotidien leur imposer des nuisances phoniques.
    • Si l’objectif de la base de Salon est de détruire l’une des premières ressources économiques du Sud Luberon, la manœuvre est plutôt bien engagée.
    • Nous sommes unanimement d’accord pour défendre des espèces protégés comme le lézard ocellé mais il nous faut aussi préserver la qualité de vie des habitants qui peuplent notre territoire.
    • Nos requêtes se brisent depuis des mois sur le mur du silence
    • En conséquence, nous demandons des mesures vigoureuses pour que cessent ces nuisances inacceptables dans ce site préservé à vocation touristique.