Le pôle environnement et valorisation intercommunal

You are here

L’intérêt commun, voilà ce qui guide, depuis sa création, chacune des actions de la Communauté Territoriale sud Luberon. C’est cette recherche constante de l’intérêt général, le sens des responsabilités et la volonté d’une gestion efficace qui ont motivé la décision de créer, dans notre secteur géographique, un centre d’apport volontaire au service de tous.
Ce choix répond à un fait indiscutable : la saturation de la déchetterie du Pertuis. Celle-ci, dimensionnée en fonction de son bassin de population, a atteint aujourd’hui sa limite de charge, et a confirmé par courrier en fin d’année dernière son incapacité à traiter les déchets de la Communauté Territoriale Sud Luberon. Mais l'implantation de ce nouveau centre d'apport volontaire est avant tout une préconisation officielle fixée par le Plan Départemental d'Elimination des Déchets Ménagers. Celui-ci prévoit en effet, avant l'intégration de la commune de Villelaure, que notre Communauté de Communes puisse disposer de trois déchetteries sur son territoire.
Au delà de toute polémique inutile, le choix d’une déchetterie répond à de nombreux impératifs que nous connaissons tous :
·         Assurer une gestion de nos déchets plus sûre, plus responsable, plus économique, plus moderne
·         Répondre strictement aux normes en vigueur,
·         Eliminer les dépôts sauvages et leurs terribles conséquences écologiques,
·         Maîtriser plus efficacement le recyclage
·         Limiter les navettes de camions de ramassage
·         D’éviter le rejet de plus de 16 tonnes de CO2 par an dans l’atmosphère.
En outre, ce centre d’apport volontaire offrira un vrai service à tous, à l’image de très nombreuses autres communautés où de tels équipements ont permis de préserver la nature, le paysage et le confort des utilisateurs dans un véritable esprit éco-responsable.
Si nous sommes tous convaincus de l’intérêt de cette implantation, il est possible malgré tout que l’intérêt collectif puisse heurter parfois certains intérêts particuliers, mais rien ne justifie alors, comme nous avons pu le lire parfois, d’avoir recours à des méthodes discutables fondées sur des informations tronquées voire mensongères.
Si l’importance du développement durable est aujourd’hui reconnue par tous, il convient également que chacun puisse la comprendre en disposant des bonnes informations. C’est dans cet esprit qu’un dossier complet, transparent et détaillé est mis à la disposition de chacun au siège de COTELUB pour juger en toute quiétude de la nécessité et de l’utilité indéniable de ce futur centre d’apport volontaire.