Centrales Villageoises du Pays d’Aigues

You are here

La transition énergétique est en marche sur notre territoire du Sud Luberon grâce, entre autres, aux réalisations de la société locale ‘’Centrales Villageoises du Pays d’Aigues’’ (CVPA). Ses deux objectifs sont de produire de l’électricité à partir du solaire photovoltaïque et d’engager des actions en faveur des économies d’énergie.

Pour ces projets de toitures solaires, la CVPA tient à favoriser l’emploi local. La pose est réalisée par des installateurs proches et les fournitures et équipements sont d’origine française ou européenne. Elle accorde une importance toute particulière à la qualité de réalisation, au respect du patrimoine paysager et architectural, et à la sécurité des biens et des personnes.
Comptant plus de 110 actionnaires, ayant une gouvernance coopérative et conduite par un groupe de bénévoles, cette entreprise citoyenne enchaîne les réalisations depuis juillet 2016.
Au 4ème  trimestre 2016, cinq toitures étaient déjà équipées et en production sur les communes de Villelaure (photo jointe : toit de l'école primaire), La Tour d’Aigues et Cabrières d’Aigues (photo jointe : chez un particulier). D’autres toitures sont en projet à Pertuis et La Bastidonne.

Une fois le premier projet d’une dizaine de toitures réalisé, la CVPA a pour vocation de se développer pour participer pleinement au projet de territoire à énergie positive du Parc du Luberon.
Pour cela elle continue à identifier de nouvelles toitures avec les municipalités du Sud Luberon et/ou avec les particuliers, et de constituer un capital avec les actionnaires (actuels et nouveaux) en vue des investissements à venir.
Chaque geste compte - n’hésitez pas à vous renseigner et à participer à cette aventure citoyenne ( lien ci-dessous)

Un grand merci aux municipalités du Sud-Luberon, ainsi qu’à la Communauté Territoriale sud Luberon (COTELUB), qui coopèrent pour aller vers un territoire à énergie positive.

Chaque action est d’autant plus importante pour notre région et ses habitants que le changement climatique et ses nombreuses conséquences sur la nature et l’agriculture les affectent de plus en plus. Cela passe par une nécessaire adaptation de nos modes de production et de consommation d'énergie.